Croissance de +6,6% à taux de change constants (+0,3% en taux réels)

(PresseBox) (Neu-Isenburg, )
  • Dynamisme de l'activité Licences au dernier trimestre 2013 : +20,3% à taux constants
  • Fort impact de change négatif
  • Poursuite de la diversification géographique : dynamisme des BRIC
  • Amplification des partenariats stratégiques
  • Elargissement de l'offre commerciale grâce aux acquisitions
Alain de Rouvray, Président Directeur Général d'ESI Group, déclare : « La forte croissance attendue de l'activité Licences observée au dernier trimestre 2013 apporte une réelle satisfaction. Cette dynamique positive traduit le développement de nos partenariats industriels concrétisé par la signature auprès de grands comptes stratégiques de contrats tri-annuels. Plus généralement elle illustre le basculement vers le numérique d'un nombre croissant de secteurs industriels, préfigurant un déploiement progressif étendu. L'intégration des acquisitions récentes renforce la dimension collaborative et innovante de nos solutions, en élargissant leur domaine d'application à la phase de conception et permettant une accessibilité en mode 'cloud' à une puissance informatique toujours plus élevée, flexible et abordable. La baisse constatée de l'activité Services est liée à plusieurs contrats exceptionnels enregistrés en 2012 et au repositionnement stratégique opéré aux Etats-Unis. La forte évolution défavorable des taux de change, en particulier du Yen Japonais, aura comme annoncé, un impact sur la profitabilité économique. L'EBITDA devrait cependant s'améliorer à taux de change constants pour cet exercice de consolidation et de transition

Chiffre d'affaires du 4ème trimestre

Le chiffre d'affaires du 4ème trimestre de l'exercice 2013 s'établit à 45,5 M€, soit une progression de +12,8% en taux constants (+7,3% à taux réels) par rapport au 4ème trimestre de l'exercice précédent, liée à la dynamique commerciale soutenue observée sur l'activité Licences qui revient à un bon niveau après une croissance de seulement 2,3% sur la même période de l'année dernière.

La saisonnalité inhérente à l'activité d'ESI Group sur la période se confirme, le 4ème trimestre 2013 représentant 41,6% du chiffre d'affaires total de l'exercice (vs 38,9% un an auparavant).

Le périmètre du 4ème trimestre 2013 est comparable à celui du 4ème trimestre 2012, la technologie de CyDesign, en cours d'intégration, n'ayant pas encore généré de revenus. La croissance observée au 4ème trimestre peut donc être analysée sur une base organique.

Sur la période, le chiffre d'affaires Licences s'élève à 38,0 M€ et connait une croissance très dynamique de 20,3% à taux de change constants (+14,6% à taux réels), portée par le déploiement des solutions ESI chez les partenaires industriels de premier plan. En effet, la base installée enregistre une croissance de +21,7% à taux constants (+15,7% à taux réels) et son taux de récurrence progresse à un niveau très élevé de 95,3% à taux constants (90,4% à taux réels). De plus, le « New Business » s'établit à 7,8 M€ en hausse de +15,8% (+13,3% à taux de change réels), et représente 17,9% du chiffre d'affaires Licences.

L'activité Licences représente ainsi près de 84% du chiffre d'affaires total du dernier trimestre 2013 contre 78,3% sur la même période l'année dernière.

Sur les trois dernières années, l'activité Licences du 4ème trimestre affiche une croissance moyenne de +11.0% à taux constants (+8,3% à taux réels).

Concernant l'activité Services, le chiffre d'affaires s'établit en réel à 7,5 M€ et affiche un repli de -1,7 M€. Ce recul s'explique par un effet de base défavorable lié à des projets exceptionnels enregistrés sur le dernier trimestre 2012 (croissance des Services de +20,7% l'an dernier à la même période), par la baisse d'activités non stratégiques et par l'effet de change négatif pour 0,4M€.

En moyenne au 4ème trimestre sur les trois dernières années, l'activité Services est stable (+1,7% à taux constants et -1,1% en réel).

Chiffre d'affaires annuel 2013

Croissance soutenue des revenus à taux constants, portée par l'activité Licences

Le chiffre d'affaires annuel 2013 s'élève à 109,3 M€, en croissance de 6,6% à taux constants et stable à taux courants. L'effet de change, principalement lié à l'évolution défavorable du Yen, impacte le chiffre d'affaires de -7,0 M€ (-6,4%) sur l'exercice 2013.

Cette performance est également à analyser au regard de la forte croissance déjà enregistrée l'année dernière (+12,6% à taux constants, +15,7% en réel). Depuis 2011, le chiffre d'affaires annuel progresse ainsi en moyenne de +9,6% par an à taux constants (+7,7% à taux réels).

Le mix produit évolue en faveur de l'activité Licences qui représente désormais 73,7% du chiffre d'affaires total contre 71,1% l'an dernier.

Retraité de l'effet périmètre, la progression organique du chiffre d'affaires s'établit à +5,9% à taux constants et confirme également ce dynamisme.

Licences : solidité du modèle économique

Après une croissance significative enregistrée l'an dernier (+9,6% à taux constants, +12,6% en réel), l'activité Licences s'établit à 80,6 M€, et affiche une progression de +11,1% à taux constants (+4,0% en réel) par rapport à l'exercice précédent. Ainsi sur les trois dernières années, la croissance annuelle moyenne de l'activité Licences s'établit à +10,4% à taux constants (+8,2% à taux courants), confirmant le caractère long terme de la demande pour les solutions ESI Group.

Toujours à taux constants, la base installée enregistre une croissance de +13,3% (+5,0% en réel) et son taux de récurrence progresse à un niveau élevé de 86,7% (80,1% en réel). En hausse également, le « New Business » s'établit à 17,5 M€ en croissance de +6,0% à taux constants (+2,8% en réel), représentant ainsi 21,4% du chiffre d'affaires Licences. Ceci atteste de la solidité du modèle économique d'ESI Group basé sur la croissance et la récurrence de l'activité Licences.

Services : un effet de base très défavorable

L'activité Services s'établit à 28,7 M€, en repli de -4,4% à taux de change constants et de -8,9% à taux réels. Ce recul est lié d'une part à un effet de base défavorable par rapport à l'exercice 2012 (en croissance de +24,1%), et d'autre part à la politique de désengagement progressif d'activités non stratégiques en dehors de notre coeur de métier.

En moyenne sur les trois dernières années, l'activité Services progresse cependant de +7,4% par an à taux constants (+6,4% en réel), traduisant ainsi la demande d'accompagnement des industriels utilisateurs de nos solutions vers l'usine numérique, notamment au travers des projets de co-création.

Diversification géographique : dynamisme des BRIC

En 2013, la répartition géographique du chiffre d'affaires à taux réels montre une évolution en faveur de l'Europe (de 43,1% à 45,2%) au détriment de l'Asie (de 36,8 à 35,8%) et de l'Amérique (de 20,2% à 19,0%). Cependant, retraitée de l'impact de change, cette répartition montre en fait une stabilité de la part Europe, un renforcement de l'Asie et une baisse de l'Amérique qui s'explique par le recul de l'activité Services dans cette zone.

L'activité dans les BRIC progresse à nouveau, conformément à la stratégie du Groupe d'accompagner les industriels dans les régions neuves à fort potentiel économique. Ces pays représentent désormais 15,4% du chiffre d'affaires total sur la période, à comparer avec 13,1% l'an dernier, faisant ressortir une croissance forte de +17,9%.

Amplification des partenariats stratégiques et progression marquée de l'adoption du prototypage virtuel intégral

La signature en mai 2013 avec le groupe Renault, d'un accord de collaboration stratégique visant à renforcer le déploiement du prototypage virtuel intégral, illustre le besoin impératif de rupture technologique des industries manufacturières. Cet accord a permis la signature en janvier 2014 de contrats triennaux couvrant les prestations réalisées tant auprès de Renault et de ses filiales que de Nissan Motor. De même, le groupe Volkswagen a également réitéré sa confiance envers ESI Group, en signant et renforçant pour la 8ème fois consécutive son contrat de 3 ans sur un périmètre étendu. Enfin, Honda Motor s'est engagé sur de nouveaux projets en co-création avec ESI à la fois sur des matériaux nouveaux et sur la robustesse de ses produits.

Ces nombreux accords attestent de l'avance et de la prédominance de l'industrie automobile pour les solutions de prototypage virtuel, véritable accélérateur d'innovation.

En complément du segment automobile, les secteurs de l'aéronautique et de la défense, également soumis à une forte pression concurrentielle et à des contraintes environnementales plus sévères, révèlent la valeur ajoutée de l'approche méthodologique et technologique d'ESI Group. Ainsi, EADS a lancé de nouveaux projets de co-création dans les domaines de la vibro-acoustique, des composites et de l'assemblage. Toujours dans l'aéronautique, ESI Group a enregistré une forte progression du compte AVIC en Chine. Cette performance témoigne de l'engagement du groupe AVIC d'adopter les solutions d'ESI avant même la mise en place effective de la Joint-Venture AVIC-ESI à compter du 1er février 2014. Dans le domaine énergétique, AREVA a signé un contrat d'engineering sur 2 ans conformément à son plan stratégique visant à renforcer sa compétitivité technologique, améliorer sa performance économique et consolider sa politique de sécurité et de sûreté nucléaire.

Le développement soutenu de ces partenariats stratégiques préfigure un déploiement plus général du prototypage virtuel dans toutes les industries à moyen terme.

Ainsi, la part des prises d'ordre réalisées auprès des 20 premiers clients continue à représenter une part significative de l'activité, soit 46,0% (contre 42,8% l'an dernier).

Intégration réussie des acquisitions au sein de l'offre globale d'ESI Group

Les acquisitions réalisées par le Groupe constituent des leviers d'accélération du basculement des grands donneurs d'ordre vers le prototypage virtuel intégral. D'une part, l'intégration d'OpenCFD, leader des logiciels open source dans le domaine de la dynamique des fluides, a contribué à l'accélération du déploiement de l'expertise d'ESI Group chez Volkswagen. D'autre part le concept de réalité virtuelle immersive et distribuée, développé suite à l'acquisition d'IC.IDO, est un argument marketing de premier plan qui permet de valoriser la solution de prototypage virtuel intégral d'ESI Group, comme en attestent les nombreux contrats signés dans ce domaine, et sur des verticales différentes : Jaguar Land Rover et Fiat dans l'automobile, Bausch+Ströbel dans la pharmacie ou encore Astrium, Boeing et AVIC dans l'aérospatial.

Enfin l'acquisition de la technologie innovante de CyDesign basée sur la modélisation de systèmes et de contrôles adaptatifs (modèles en 0D-1D), à la fois en mode 'cloud' et en mode 'SaaS', s'inscrit dans la vision stratégique du Groupe pour accélérer le passage à l'ingénierie virtuelle intégrale. Elle permet aux industriels désireux d'explorer l'espace de conception de leurs produits nouveaux, d'éviter la construction de prototypes réels lors de la phase de conception, prototypes très onéreux et irréalisables dans des délais acceptables. De fait, cette technologie vise à positionner les solutions d'ESI Group dès la création du produit, et de s'adresser à une base élargie d'utilisateurs innovants.

Kontakt

ESI Engineering System International GmbH
Siemensstr. 12B
D-63263 Neu-Isenburg
Corinne Romefort-Régnier
Emmanuel Huynh
Social Media