ESI lance la version 2015 de PAM-STAMP

Solution logicielle d'emboutissage dédiée aux outillages de presses et à la mise en forme de tôles - de la conception jusqu'à la fabrication
De la simulation à la réalité: grâce à ESI PAM-STAMP, le client Aethra est parvenu à compenser d’importants effets de retour élastique (PresseBox) (Paris, France, ) ESI Group, pionnier et principal fournisseur de logiciels et services de Prototypage Virtuel à travers le monde, annonce la nouvelle version de son logiciel de simulation de conception d’outils d’emboutissage et de mise en forme des tôles : PAM-STAMP 2015. Répondant aux besoins des fabricants et équipementiers dans les secteurs de l'automobile, de l'aérospatiale et de l’industrie lourde, ESI PAM-STAMP prédit avec précision le résultat de l’ensemble des procédés de formage de tôles. Pour les fabricants, PAM-STAMP permet des gains de temps et d’argent tout au long du cycle de développement des produits - de la conception à la production, en passant par la mise au point des outils. Pour les outilleurs, PAM-STAMP facilite la conception d’outils d’emboutissage en fournissant des simulations prédictives, contribuant à l’amélioration de la qualité des pièces d’aspect ainsi qu’au développement de nouvelles pièces structurelles légères.

« Les constructeurs automobiles visent à raccourcir leurs cycles de développement, parfois à moins d'un an. Par conséquent, les ingénieurs responsables du process de production et de la fabrication des outils doivent s’assurer de la qualité des surfaces dès les phases amont du cycle de développement des outils », explique Harald Porzner, Directeur Produits de Fabrication Virtuelle chez ESI Group. « Nous assistons à une croissance spectaculaire de la demande en matière de panneaux extérieurs de grande qualité et sans défaut - en particulier s’ils savent également allier qualité et design innovant. Satisfaire cette demande est encore plus difficile lorsqu’on utilise des procédés de mise en forme de pointe pour des pièces structurelles. Dans les deux cas, la fiabilité des résultats dépend grandement de la définition précise de la géométrie de l'outil. »

Afin de permettre cette conception d’outillages efficace, fondée sur la géométrie, ESI PAM-STAMP 2015 fournit un meilleur contrôle de topologie ainsi que des fonctions avancées de nettoyage et réparation des géométries. De plus, avec Die Starter, une toute nouvelle technologie qui génère les surfaces d’outils nécessaires à la fabrication de chaque pièce, les ingénieurs peuvent désormais automatiser la création d’outils et valider les résultats de mise en forme, et ce, dès la phase de conception des pièces. Cette technologie peut également être utilisée en phase de développement afin de trouver automatiquement un point de départ pour affiner les conceptions d’outillage, évitant ainsi de nombreuses itérations.

En tenant précisément compte de tous les aspects du procédé d'emboutissage, ESI PAM-STAMP propose l’évaluation complète de faisabilité dès le début de la phase de conception. Il assiste les ingénieurs depuis les phases de conception jusqu’à la production en passant par les méthodes et la mise au point des outils, en prédisant le comportement de la tôle à chaque étape de la chaîne de fabrication. La précision de PAM-STAMP permet ainsi de minimiser, voire supprimer, le besoin

de prototypage et la nécessité d’outils d’essai. Les résultats de PAM-STAMP peuvent ensuite être facilement intégrés dans Virtual Performance Solution, la solution d'ESI dédiée à la prédiction de performance dans plusieurs domaines, y compris le crash test, pour que ces modèles de performance des produits reflètent correctement les composants tels que fabriqués.

La solution ESI PAM-STAMP prédit avec justesse les plis, les casses, le retour élastique et les défauts d’aspects tels les impacts d’outil, les glissements de ligne et les creux et les bosses de très faible amplitude. Ces défauts constituent une préoccupation majeure autant pour les parties extérieures que pour les composants structurels. Dans un cas, ils ont un impact négatif sur l'aspect visuel, et donc sur la perception de la qualité du produit par le consommateur, et dans l’autre cas, ils compromettent les solutions d’allégement, voire altèrent les performances du produit fini.

« Vesta utilise constamment PAM-STAMP pour des pièces et procédés variés. Notre objectif principal est de prévenir et de corriger les défauts d’aspect, ainsi que de développer des stratégies de compensation du retour élastique pour de nombreuses pièces, et ce tout au long de notre cycle de fabrication, » explique Arlem Picinin Campos, Manager de la Simulation et de l’Usinage chez Vesta Engenharia au Brésil. Avec les récentes améliorations du logiciel, ces défauts d’aspect peuvent être corrigés très tôt dans le processus, et les problèmes de performance structurelle peuvent être appréhendés au bon moment, dès la phase de conception.

Grâce à sa capacité particulière à simuler avec précision tous les phénomènes relatifs au retour élastique et le changement de propriétés des matériaux, PAM-STAMP 2015 fournit des résultats encore plus précis. Développé depuis plus de 25 ans, en étroite collaboration avec des partenaires industriels et académiques, PAM-STAMP couvre tous les types de procédés de formage de tôles, qu’ils soient à froid, à tiède, à chaud, et ce pour des matériaux métalliques divers tels l'aluminium,

le titane, les alliages de magnésium et différents aciers. La dernière version de la solution ESI PAM-STAMP est doté d‘un nouvel algorithme, basé sur une stratégie de calcul explicite donnant des résultats trois fois plus rapides que par le passé. Couplé avec la capacité du logiciel à utiliser directement la conception d’emboutissage de surface importée de n’importe quel outil de CAD / CAE, les ingénieurs peuvent réaliser des économies de temps allant jusqu'à 90% par rapport à la mise en place et l'exécution d’un modèle traditionnel.

Des informations précises quant aux propriétés des matériaux sont également cruciales pour des simulations réussies du procédé de formage de tôles. Pour faire face à cet enjeu, PAM-STAMP 2015 comprend une nouvelle base de données des matériaux fournie par un partenaire important d’ESI : le « Center for Precision Forming » à l’Université d’État de l’Ohio. De plus, grâce à une nouvelle loi matériau pour le formage à chaud (un modèle unique de prise en compte des modes de déformation), la prédiction de la géométrie de la pièce fabriquée est plus précise ; aidant les fabricants à mieux répondre aux exigences qualité qui leur sont imposées. La chaleur générée par les frottements et l’écrouissage peuvent maintenant être inclus dans le calcul de la température de l'outil lors du formage d’acier avancée à haute résistance (AHSS) et d’acier ultra-haute résistance (UHSS) ; fournissant une simulation de précision encore supérieure. Au-delà du procédé de formage de tôles, ESI PAM-STAMP procure une vérification en amont de la forme de la pièce finale sur la maquette de contrôle. Enfin, un nouveau module d'assemblage a été ajouté pour valider les tolérances des assemblages de pièces embouties.

Le logiciel ESI PAM-STAMP 2015 inclut également des fonctionnalités améliorées et de nouveaux modules pour le nettoyage de la CAD, l'estimation des coûts des pièces, l’imbrication (pour minimiser le gaspillage de matières premières), et la conception des surfaces d’outillage. Ces modules fonctionnent en synergie avec la plate-forme ESI Visual-Environment et CATIA V5 de Dassault Systèmes pour fournir une solution très complète et efficace pour l’ingénierie de mise en forme de tôles.

« La solution PAM-STAMP 2015 d'ESI excelle de par sa vitesse, ses capacités, sa précision, sa justesse de calculs et son efficacité, de la phase de conception jusqu’à la mise en production », conclut Harald Porzner.

Kontakt

ESI Engineering System International GmbH
Siemensstr. 12B
D-63263 Neu-Isenburg
Vanessa Gsimbsl
Marketing Assistant
Alexandra Lawrenz
Marketing & Business Development Manager DACH
Céline Gallerne
ESI Group – Relations Presse
Natasha Petrous
Amérique du Nord
Daniela Galoflo
Amérique du sud
Hannah Amiss
Royaume Uni
Maddalena Marinucci
Italie
Nozomi Suzuki
Japon
Gaëlle Lecomte
France
Monica Arroyo Prieto
Espagne
Gyeong Hee Lee
Corée du sud
Lucie Sebestova
Europe de l’est
Natalia Nesvetova
Russie
Jin Bai
Chine

Bilder

Social Media